dimanche 29 octobre 2017

La littérature au service des enseignants

Depuis que je suis toute petite, j'adore les livres. Dans ma mémoire, chaque période de ma jeunesse et de mon adolescence est associée à un ou des livres que j'ai particulièrement aimé(s). Dans ma classe, j'aime faire découvrir mes histoires préférées et mes auteurs favoris à mes élèves. Très souvent, je lis pour le simple plaisir de partager et de discuter autour d'un livre, mais il m'arrive aussi d'utiliser des livres précis pour introduire une notion, pour déclencher une discussion sur un thème choisi ou pour débuter un projet parallèle. 

Suite à mon passage au Pédagofest au mois d'août dernier, j'ai décidé de préciser davantage ma sélection d'albums et de faire des recherches plus approfondies pour découvrir de petites merveilles à lire à mes élèves. Je souhaitais des albums riches d'idées mais aussi riches de possibilités pour travailler les différentes stratégies d'appréciation et de réaction (telles que présentées par Julie Provencher) mais aussi également des stratégies de tous les jours en grammaire, en écriture ou même en maths. Je prends le temps, en ce dimanche pluvieux, de vous partager mes trouvailles de ce début d'année. 

Mon école est un zoo !
Stu Smith
éditions Scolastic
Comme première lecture de l'année, j'ai choisi un album léger et humoristique. Je voulais m'en servir que pour introduire le rituel de lecture en classe, mais il s'est avéré idéal pour discuter d'inférences avec les élèves. De plus, j'ai utilisé quelques pages dans les jours suivants pour consolider le concept du nom en grammaire.

Splat raconte ses vacances
Rob Scotton
éditions Nathan
Parce que j'adore les chats, j'ai aussi lu dans la première semaine ce livre très rigolo de ce personnage que j'adore. Suite à sa lecture, nous avons parlé de deux stratégies d'auteur, soit la répétition dans l'histoire et la fin inattendue. Nous en avons également profité pour parler des petits frères et des petites soeurs parfois insupportables et aussi pour présenter à notre cercle, une personne spéciale qui a partagé nos vacances. 

L'autobus colère
Marie-Danielle Croteau
éditions de la Courte Échelle

Pour la première fois, j'utilise cette année les expressions de Jacinthe Morin comme défis de classe (elles sont juste ici pour ceux qui voudraient les consulter). Pour les introduire auprès de mes élèves, j'ai choisi ce merveilleux livre de Marie-Danielle Croteau qui raconte l'histoire d'un petit garçon qui ne comprend rien à rien aux expressions qu'utilise sa mère pour lui parler de l'école. On a vraiment beaucoup ri et cela nous a permis de découvrir une panoplie d'expressions de la langue française et aussi de parler des peurs qui deviennent démesurées face à l'inconnu quand on ne pose pas de questions.

Pas de dragon dans ma maison !
Jean Pendziwol
éditions Scholastic

Comme la rentrée scolaire ne se fait pas sans une pratique d'évacuation, j'ai choisi de parler de celle-ci en lisant ce livre avec mes élèves. Un peu simpliste et peut-être mal adapté à mon niveau, il a tout de même été un bon déclencheur à la fameuse discussion du "comment faire". Si vous avez une autre suggestion sur le thème, je vous serais très reconnaissante de prendre le temps de me l'inscrire dans les commentaires.

Papa est connecté 
Philippe de Kemmeter
éditions La Martinière jeunesse

Comme un projet BYOD/AVAN est en place dans ma classe, je ne pouvais passer à côté de la thématique en ce début d'année. Ce livre a beaucoup plu et nous a permis de parler des saines habitudes d'utilisations de nos appareils électroniques et l'importance d'avoir des amis. 

Je ne lirai pas ce livre
Cece Meng
Éditions Scholastic

Afin d'illustrer les compléments de phrases à mes élèves, j'ai utilisé ce petit bijou de livre. Hilarant à souhait, il permet de constater toute la richesse que peuvent avoir les compléments dans une phrase. Naturellement, il a aussi fallu que je leur démontre le contre-exemple d'une phrase beaucoup trop longue, car celle-ci s'étiiiiire à tout jamais. J'en ai aussi profité pour parler vaguement de la virgule d'énumération. Finalement, plusieurs élèves ont reconnu la stratégie d'auteur discutée dans le livre Splat raconte ses vacances; la répétition.

Splat le chat
Rob Scotton
Éditions Nathan

Ce livre traînait dans la bibliothèque de ma fille et sa découverte fut une révélation pour introduire la stratégie à utiliser pour repérer le verbe conjugué dans une phrase. Suite aux péripéties de la journée, l'enseignante de Splat change une phrase écrite au tableau en phrase négative... Et boom ! La stratégie du ne...pas est lancée ! Ce fut simple et efficace comme ça !

La grande fabrique de mots
Agnès de Lestrade
Éditions Alice

Ce bel album est un incontournable pour tous ceux et celles qui utilisent le mur de mots chics dans sa classe. Il permet aussi de justifier l'importance de la recherche du vocabulaire lorsqu'on écrit un texte. Un incontournable qui pourrait aussi déboucher sur une pratique d'écriture qui utilise des mots nouveaux pour les enfants, comme philodendron ou ventriloque...

La chaise bleue
Claude Boujon
Éditions des Loisirs

De par ses personnages drôles et diamétralement opposés ainsi qu'avec sa finale un peu simpliste, ce livre est parfait pour travailler la réaction à la lecture. Les élèves ont eu de la facilité à exprimer leur opinion face aux personnages ainsi que face à la fin qui nous laisse justement un peu sur notre faim. 

Le meilleur moment / Le pire moment
Andrée Poulin 
Éditions Imagine

Ces deux petits livres très simples et rigolos m'ont permis de façon très efficace de faire la distinction entre les verbes à l'infinitif et les verbes conjugués. Chaque page étant bâtie sur la même structure de phrase (Le pire moment pour renverser son jus de raisin, c'est quand on vient de terminer son dessin.), on a pu trouver dans chaque page au moins un exemple de chaque verbe. Les élèves ont même fabriqué des capsules explicatives sur le sujet avec ces livres (Je vous présenterai le tout dans un autre billet).

Je ne veux pas être une grenouille 
Dev Petty
Éditions Scholastic

Je me suis servie de ce petit livre tout simple (et du suivant) pour introduire la phrase négative à mes élèves. Celui-ci est bâti de façon très simple et il y est facile d'y retrouver ce type de phrase. Dans le deuxième, les négations sont plus variées, ce qui a permis de voir plusieurs modèles de construction des phrases négatives.

Ce n'est pas mon chapeau
Jon Klassen
Éditions Milan

En plus de consolider nos phrases négatives, je ne pouvais pas passer à côté du problème éthique que soulève ce livre. Le petit poisson qui vole un chapeau dédramatise son geste avec plein d'excuses qui permettent de discuter efficacement du concept de bien et de mal et des circonstances atténuantes. 


Ceci résume les lectures stratégiques faites avec mes élèves pour septembre et octobre. Comme ma recherche en est à sa première année, je suis relativement satisfaite de mes découvertes. J'aurais aimé avoir encore plus de livres à lire aux enfants, mais je me rappelle que la stratégie de la tortue est toujours efficace quand on commence quelque chose. De plus, au travers de toutes ces lectures animées nous avons aussi découvert l'univers de Michaël Escoffier avec les nombreux livres de sa plume que j'avais mis à la dispositions des enfants. 

Comme toujours, je serai heureuse de lire vos commentaires ainsi que vos suggestions suite à ce partage. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire